La promenade des huttes sur et autour du Feldberg. 

Le Feldberg comporte deux sommets. Le plus haut est à 1493 m. On en voit un de la fenêtre de la salle à manger de la Maison des Ours. En voiture, du gîte, il faut à peine 8 minutes pour arriver au pied des lifts et du téléphérique. Un bus monte également 2 x par heure de Bärental (arrêt devant la gare) jusqu’à la station Feldberghof face à la Maison de la nature que nous évoquons ci-après).

Il est possible de se parquer gratuitement entre Caritas et la suite de la nationale. Sur la station (Feldberghof), le parking est payant.

La ballade des huttes part de votre endroit de stationnement. Rejoignez la Maison de la nature, au bas du Feldberg, face à l’hôtel Feldberghof. La station n’est pas très jolie. Mais dès que vous lui tournerez le dos, ce sera magnifique ! La promenade est bien fléchée mais soyez attentifs car il est possible de faire des tours très divers. Dénivelé de la promenade : environ 500 m. Durée de promenade pour un groupe familial : environ 5 heures. Nombreuses possibilités de collation ou restauration en chemin. Longueur approximative de la promenade 15 km.carte promnade des huttes

1) par un des sentiers possibles, montez jusqu’au monument Bismark (1448 m)

Diverses possibilités sont possibles : petite route, sentiers…  Observez par où les gens grimpent. Il existe un sentier raide le long des bois, au-delà du télésiège. Arrivé au monument, regardez bien en contrebas : on voit le Feldsee et la vallée qui court du Feldsee jusqu’à Bärental. Le monument se trouve sur un des deux sommets du Feldberg (le moins haut) qui s’appelle Seebuck.

2) Divers chemins mènent du Seebuck à l’autre sommet : le Feldberg (1493 m)

Au début, quittez le Seebuck en suivant la petite route. Mais dès qu’un sentier, parallèle à cette route et sur la droite, apparaît, prenez-le. Vous éviterez ainsi la route goudronnée qui relie les deux sommets. Savourez d’ailleurs ce versant droit. Par beau temps, on voit loin. Vous êtes sur l’endroit le plus haut de Forêt Noire. Le type de végétation a d’ailleurs changé. L’herbe est rase. D’autres fleurs poussent (gentiane bleue et gentiane jaune, asters…)

3) Du sommet du Feldberg, prenez le sentier vers Todnauhutte. Puis de Todnauhutte, suivez la direction de St-Wilhelmer Hütte. puis celle de Zastlerhütte.

Sur le sommet du Feldberg, il y a une station météo et un observatoire. Il y a également un disque en pierre qui permet de repérer les sommets proches ainsi que les directions qui mènent jusqu’au montagne des Alpes. Lorsqu’on voit clairement les Alpes, cela veut dire qu’il pleuvra sans doute le lendemain. Cherchez sur les panneaux la direction de Todnau Hütte et descendez jusqu’à ce restaurant. De là, suivez les indications vers St-Wihlemer Hütte. Le paysage est magnifique. Une petite chapelle, une grande courbe. Vous laissez sur la gauche une route goudronnée qui descend dans la vallée, plus loin un premier chemin à droite qui mène à Taudnauberg, enfin un second chemin à droite qui est un beau chemin de crête qui mène à Stubenwasen (une autre promenade possible). A cet endroit, nous avons déjà eu la chance de voir en mai un coq de bruyère (Auerhan). De St St-Wilhelmer Hütte, on poursuit le chemin (en réalité une petite route) sur 500 m en direction de Zastler-Hütte (1256 m). Après 500 m, on emprunte un sentier sur la droite qui, après une prairie, entre dans les bois et dévalle vers le « trou de Zastler » où vous découvrirez la hutte du même nom. En été, vous traversez des zones avec beaucoup de myrtilles. Vu qu’on est haut, elles sont mûres en août.
4) De Zastlerhütte, poursuivez le chemin en direction de Baldenweger Hütte (1320 m)
Et ça remonte de 70 m. Quand vous arrivez à cette hutte, soyez curieux… car il y a un espace qui s’est inspiré du Népal.
5) De Baldeweger Hütte, prenez la direction du Feldsee (un lac) et du lieu qui s’appelle « Raimartihof « . Là se trouve une très belle ferme avec de délicieux desserts.
Un très beau chemin descend dans la forêt à partir de Baldenweger Hütte pour rejoindre un chemin large qui vous mènera à Raimartihof. Le chemin large est relativement long. Vous marchez depuis plusieurs heures et la fatigue va venir. Faites donc une halte soit à l’auberge de Raimartihof soit, un peu plus loin, sur les berges du Feldsee (1111m). Entre le Raimartihof et le feldsee, soyez attentifs aux arbres sculptés… Il n’est pas permis de nager dans le Feldsee… mais bien d’y faire du feu et des barbecues à l’autre extrémité.
Alternative : si à Baldenweger Hütte, vous êtes fatigués, prenez le chemin qui remonte vers le sommet de Seebuck. C’est un retour plus court et magnifique.
6) La dernière ligne droite (pas si droite que ça…) vous ramène au parking.
Selon l’endroit où vous avez parqué votre véhicule, choisissez bien le chemin que vous allez emprunter pour remonter à partir du Feldsee : l’un part vers le Feldberghof tandis qu’un autre part vers Caritas.  Les deux arrivées sont à 500 m l’une de l’autre. Mieux vaut savoir….
Si quelqu’un n’est pas fatigué, il peut éventuellement ne pas remonter vers Feldberghof ou Caritas… mais, à partir de Raimartihof, descendre la vallée et rejoindre Bärental (environ 1 h 30 de marche).
N’oubliez pas de prendre de l’eau. Et votre appareil photo. Ballades très difficiles à faire en hiver. Raquettes nécessaires…  encore qu’il y a sans doute des pistes de ski de fond.